Les réseaux sociaux constituent des canaux de communication directs qui agissent tel un levier marketing pour les entreprises. Ces plateformes sont en évolution constante et chaque année, de nouvelles tendances apparaissent et disparaissent.

 

Les audiences passent moins de temps sur les réseaux sociaux. Du moins, dans l’utilisation classique de ces plateformes. En effet, de nouveaux usages ont fait leur apparition et capturent l’attention des utilisateurs. Nous parlons bien entendu des formats visuels tels que photos, infographies et même vidéos. Mais pas uniquement.

 

 

Les stories

Dans ces nouveaux formats qui retiennent l’attention des utilisateurs, nous retrouvons les stories. Il s’agit d’un format vertical, exclusivement mobile, qui mêle photos et vidéos pour une durée limitée. Lancées par Snapchat, elles sont désormais de plus en plus populaires sur Instagram et sur Facebook. Très utiles pour les marques, les stories permettent de créer un lien direct avec les utilisateurs en publiant un contenu plus « authentique » tel que les coulisses d’un événement, le « live » d’une action, etc.

Les vidéos sous-titrées

Notons également que sur les 22 milliards de vidéos vues chaque jour sur les réseaux sociaux, seul un faible pourcentage d’utilisateurs regarde ces vidéos avec le son. C’est pourquoi la majorité des vidéos faites spécifiquement pour les réseaux sociaux présentent des sous-titres, et souvent, n’ont même plus de voice over.

Apparition de réseaux sociaux de niche

A côté des réseaux sociaux désormais populaires tels que Instagram pour les fous de belles images, Snapchat pour les jeunes audiences, Pinterest pour les collectionneurs de styles, voire LinkedIn, réservé aux professionnels, d’autres réseaux de niche font également leur apparition.  Par exemple, Véro surfe sur la vague anti-pub qui touche Facebook de plein fouet. Par le passé, d’autres réseaux tels que Path, Ello ou Diaspora avaient également essayé en leur temps d’attaquer le géant de Menlo Park.

Les chatbots

Enfin, la dernière tendance gagnante semble être la fuite des réseaux sociaux vers les plateformes d’échange de messages. WhatsApp, Messenger (tous deux détenus par Facebook, d’ailleurs) ainsi que les équivalents asiatiques que sont WeChat ou Line sont en forte croissance. En effet, grâce à l’ajout de fonctionnalités clé telles que le paiement, le chat vidéo et les chatbots, elles se rendent indispensables à leurs utilisateurs dans leur vie sociale. Nous reviendrons plus en détail sur cette nouvelle tendance dans un prochain article entièrement dédié aux chatbots.